Nucléaire

Dernier ajout : 6 octobre 2013.

Derniers articles

FUKUSHIMA : UNE CATASTROPHE INFINIMENT DURABLE

Dimanche 6 octobre 2013, par cnt // Nucléaire

C’était il y a un peu plus de deux ans, le 11 mars 2011. « L’Île du Bonheur » (Fukushima en Japonais) se transformait en univers cauchemardesque.
Après un séisme particulièrement violent suivi d’un raz-de-marée dévastateur, les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima-Daini explosent les uns à la suite des autres, libérant dans l’atmosphère des nuages de vapeur et de particules radioactives atteignant, selon le Dr Tatsuhiko Komada (directeur du centre de (...) Lire la suite »

Fukushima : DEUX ANNÉES DE DÉSASTRES

Mercredi 17 avril 2013, par cnt // Nucléaire

La gestion de crise (en particulier celle d’une catastrophe naturelle), la gestion toujours désastreuse qui fait suite à la catastrophe, qui fait que les catastrophes ne sont jamais seulement naturelles, mais surtout politiques, est un thème sur lequel nous avons eu souvent l’occasion de nous pencher. Comment les catastrophes et les crises qu’elles engendrent peuvent-elles s’analyser ? De quoi sont-elles révélatrices ? Ce sont les questions qui se posent à nouveau à (...) Lire la suite »

Un peu de vent frais

Mercredi 16 novembre 2011, par cnt // Nucléaire

Le 15 octobre dernier fut un jour de mobilisation sociale. En effet coïncidaient à la fois un appel à manifester contre le nucléaire et la journée mondiale des indignés. A Toulouse, ces deux mouvements se sont rencontrés et ont partiellement fusionné. J’avais décidé d’aller à la manif antinucléaire.
A 14 heures, je me suis donc rendu place Arnaud Bernard où le défilé antinucléaire devait débuter. Je fus dans un premier temps désolé par le spectacle que je vis. En effet les (...) Lire la suite »

Tunis, Athènes, Madrid et Fukushima sont partout

Samedi 15 octobre 2011, par cnt // Nucléaire

Qu’il s’agisse du sacrifice de l’humain sur l’autel de la technique, dans le cas du nucléaire, ou du sacrifice de l’humain sur l’autel des intérêts économiques, dans le cas des spéculateurs et des agences de notation, la situation est toujours la même : c’est une poignée d’ « experts » et de techniciens qui décide de nos vies.
Ils ont d’autant plus de pouvoir qu’ils sont les seuls à prétendre maîtriser des mécanismes rendus (...) Lire la suite »

Analyse anarchosyndicaliste du fait nucléaire

Lundi 9 mai 2011, par cnt // Nucléaire

L’émotion collective suscitée par la catastrophe nucléaire nippone obéit à un sentiment parfaitement légitime d’insécurité face à ce mode de production d’énergie. Constatons que l’État, par la voix de son sinistre Besson, a tout fait pour se montrer rassurant, rappelant ce nuage radioactif venant d’Ukraine et déclinant poliment son identité à la douane française en 1986 pour se voir interdire le survol de l’espace aérien hexagonal.
Dans cette actualité (...) Lire la suite »

Fukushima mon amour

Lundi 9 mai 2011, par cnt // Nucléaire

La catastrophe de Tchernobyl fut présentée comme la conséquence d’un système en décadence, incapable d’entretenir et de sécuriser sa technologie. Elle ne pouvait pas se produire dans des pays « normaux ». Elle était la conséquence de la décrépitude du communisme d’Etat.
JAPON : Obéissance et Soumission
Force est de constater que la catastrophe de Fukushima émane, elle, d’un pays qu’on nous présentait jusqu’à ces jours derniers comme un véritable modèle (...) Lire la suite »

La vie quotidienne au temps du nucléaire

Mercredi 25 avril 2007, par cnt // Nucléaire

On habitait loin des centrales nucléaires, à bon vent. Les tours et les grillages, on ne les voyait que les jours de manif à Golfech. Et Tchernobyl, c’était des films, des bouquins et des manifs. Et puis, il y eu cette fatigue, cette lassitude, le médecin, la thyroïde, les spécialistes, les examens, le diagnostic, l’opération, le traitement. Et le nucléaire est entré dans la vie de la façon la plus intime, dans la chair. Le poison et l’antidote, le mal et le remède. La (...) Lire la suite »

QU’IlS S’EN AILLENT TOUS !!!

Mercredi 25 avril 2007, par cnt // Nucléaire

« Certes nous pouvons ralentir les processus déjà lancés, légiférer pour consommer moins de combustibles fossiles, replanter en masse les forêts dévastées (...) toutes excellentes initiatives, mais qui se ramènent, au total, à la figure du vaisseau courant à vingt-cinq nœuds vers une barre rocheuse où immanquablement il se fracassera, et sur la passerelle duquel l’officier de quart commande à la machine de réduire la vitesse d’un dixième sans changer de direction. » Michel (...) Lire la suite »