LOGEMENTS SOCIAUX

L’AVEUX

Vendredi 26 février 2016, par cnt // 87 Logement

Ça fait des mois que la CNT-AIT le martèle sur tous les tons : alors qu’il y a une grave pénurie, il est insensé de détruire des logements sociaux. Nous le disons et nous le répétons : il vaut mieux remettre des appartements en état que les détruire, c’est beaucoup plus rapide et c’est beaucoup moins cher.

Tout en continuant les destructions (en particulier celles des appartements des Izards, en bon état, comme le prouvent des photos), Franck Biasotto, le patron d’ « Habitat-Toulouse » a bien été obligé d’avouer (voir La Dépêche du 16 février) que détruire un immeuble coûte la somme faramineuse d’environ 15 millions d’euros alors que rénover totalement un appartement revient à 30 ou 40 000 € seulement.

Autrement dit, avec le même budget on a le choix soit d’avoir plus de 400 appartements remis à neuf, soit… un tas de décombres ! De plus, après la destruction, il faut payer la reconstruction. Encore des millions et des millions,…

En cette période où la Mairie ne nous parle que de restrictions budgétaires et a augmenté sacrément les impôts locaux, on comprend mal cette volonté de détruire, surtout au prix que ça coûte !

Un autre Futur février 2016