SOLIDARITE AVEC LAYLA, DES ANARCHISTES CONTRE LE MUR !

Jeudi 28 septembre 2006, par cnt // Proche et Moyen Orient

Layla est une membre d’anarchiste contre le mur (ACM). Bien que ne
définissant pas comme anarchiste mais plutôt comme un être humain
conscient, mue par une croyance dans la fraternité humaine, elle participe des actions du groupe mais aussi développe des ateliers d’apprentissage de l’agriculture biologique qui regroupent jeunes israliens et jeunes palestiniens du village de Budrus. (lire son interview sur le site internetde la CNT-AIT Paris Nord :« Palestine - Israël :En dehors de la barrière- interview avec trois membres des Anarchistes contre le mur.)

Elle passait en procès à Tel Aviv le 13 septembre dernier, pour s’être interposée contre des soldats de l’armée israélienne qui tiraient sur des jeunes et des femmes à Budrus. Poursuivie pour 11 charges différentes (telles que « comportement désordonné » et « agression de soldats »,), elle a été condamnée à l’issue d’un procès qui a duré ...5 minutes ! à 3 mois de prison ferme et une amende de 500 euros, le tout dans l’indifférence générale (notamment médiatique, le journal Haaretz n’ayant pas daigné faire un papier sur cette condamnation) . Ci-dessous un extrait d’un des mails qu’elle nous a adressé.

Ceux qui souhaiteraient lui envoyer des lettres de solidarité peuvent nous les envoyer, nous les ferons suivre à Layla. Par ailleurs, un appel à la solidarité financière est également lancé pour l’aider à payer l’amende (chèques à l’ordre de CNT AIT, mention Solidarité Layla au dos)

CNT AIT
BP 4
75421 PARIS Cedex 9


Merci pour la réponse et pour le soutien et notamment les traductions.
(...)
En ce qui concerne la prison, j’y rentrerai le 15 octobre, dans un mois.

J’ai été condamnée à trois mois de prison et un jour. Je ne vais pas faire appel de ma condamnation, qui fait suite à un « plaidé coupable » avec l’accusation pour les 11 charges dont ils m’accusaient en plus des dédommagements que demandaient le policier et les soldats dont j’avais arraché les lunettes alors qu’ils étaient en train de tirer sur des adolescents et des femmes à Budrus il y a deux ans.

J’ai aussi été condamnée à une amende de 2000 et UN shekel. Le shekel, c’est pour être bien sûr que je payerai les autres 2000 ... Sinon ils peuvent êtres transformés en jours de prison.

Je vous enverrai plus tard mon adresse en prison.

Merci pour tout votre soutien. Il ne faut jamais se sentir décourager. Souvenez vous que chaque fois que vous le faire, vous leur donnez le pouvoir à EUX.

Ils luttent pour nous réduire au silence, et nous pousser au désespoir,mais je ne serai jamais désespérée aussi longtemps qu’il y aura autant de chose à faire dans le monde. Amener notre lumière au dehors est très important.

C’est pour cela que j’ai même eu des conversations avec des colons, avec des taxis ou des soldats. ... Nous ne devrions jamais mous arrêter de parler juste parce que nous nous sentirions menacés par ce qu’ils pensent ou font
...

Ce n’est pas une guerre entre la palestine et israel ou d’autres régimes colonialistes.

« Ils » ne veulent pas que nous sachions que la vraie guerre est entrel’esprit et le cœur. La conscience et l’ignorance. L’amitié et
l’isolation. Ils gagnent sur nous parce qu’ils espèrent que nous allons utiliser des signes convenus et convaincre les convaincus. Ils apprennent plus vite que nous et font une très bonne propagande. Si j’avais de l’argent pour construire une organisation, je n’utiliserai pas tout cet argent pour publier des magasines pour les gens convaincus. Nous consacrerions tous nos efforts dans la propagande dans la rue, avec de grands signes et nous travaillerions comme beaucoup de groupes organisés à l’étranger, Des campagnes de travail... mais les groupes ici ne sont pas encore prêts pour cela.

C’est plus facile d’aller aider les palestiniens que de se confronter à la société ici.

Mais avec le temps cela ira mieux

Salut

layla