Révolution sociale

Dimanche 8 juin 2014, par cnt // Un autre Futur

 Liberté pour les tous les anarchistes emprisonnés

La nouvelle est tombée le 18 février 2014 , nous la découvrions à travers un article de la presse bourgeoise. Un membre du GADI a été arrêté et condamné à 2 ans de prison ferme pour les attaques de Tarbes et de Pau . Il s’agit de Damien Camelio, 31 ans.

Sans porter de jugement sur les actions qu’il a pu mener nous apportons notre soutien à Damien Camélio, comme nous avons pu soutenir les 5 de Barcelone, voici sa dernière adresse qu’il nous a communiqué :
Damien Camélio n° 5057
CP Mont de Marsan CD2
Chemin de Pémégnan BP 90629
40006 Mont de Marsan Cedex—france

Lettres de Damien :

« Je revendique ces attaques en soutien aux compagnons anarchistes emprisonnés et contre les conséquences des politiques libérales appliquées en Europe. L’ascenseur social ne fonctionne pas. Le capitalisme, ce système féodal dans lequel la vie entière d’un individu est déterminée à la naissance, il est là le vrai terrorisme, quand des familles sont jetées à la rue, quand des parents ne peuvent plus nourrir leurs enfants, quand la dignité humaine est piétinée. Regardez votre terrorisme dans les yeux avant de juger le mien.[...]

J’attaque des symboles et vous répondez de façon violente en ordonnant mon incarcération. Je ne suis pas innocent, au propre comme au figuré. Ni coupable tant que vous ne reconnaîtrez pas la culpabilité des vrais oppresseurs terroristes. je ne suis pas non plus une victime. Je suis juste un militant anarchiste entré en résistance. »

Solidarité totale et inconditionnelle avec ceux qui attaquent ce monde de merde !
Vive le feu !

14 mai 2014

 Des nouvelles de Victor, interpellé lors de la manif du 30 mai à Rodez.

En période rouge Rose Brun

Aux ordres du pouvoir et suite a une manifestation la police déclare avoir été frappée traumatisée par un individu. Cet individu est traduit en justice
Que le gouvernement en soit là pour se protéger des revendications ’’légitimes’’ des intermittents du spectacle nous prouve son incapacité à répondre a ces mêmes revendications.

M le Président de la république ’’ descend’’ à Rodez ville de l’Aveyron pour inaugurer un musée à la gloire d’un peintre. Nonobstant la qualité des œuvres que nous ne pouvons juger, cette mascarade est plus que désolante mais malheureusement existante dans un capitalisme effréné touchant l’art.

A coté de cette expression du capitalisme des hommes, des femmes participant eux aussi à l’art se voient reniés leurs revenus d’existence par une énième réforme.

Ils s’expriment lors de la venue du chef de l’État à cette représentation, représentation de sa volonté de cautionner encore plus un capitalisme dans l’art.

Ils elles sont conscients que leur démarche n’aboutira sans doute pas mais ils agissent et sont vivants !

La police dans toute sa fonction régie par l’État les repousse et o gloire pour elle et de façon calculée capture un de ces êtres vivants
De suite il faut l’enfermer et l’accabler de plusieurs accusations afin de le faire taire et afin de faire comprendre à tous qui dé-teint les rênes !
En tant qu’ anarcho syndicalistes nous soutenons Victor , nous soutenons sa démarche et celle de ses compagnons qui ont dit non !
Nous soutenons tous les précarisés de ce système aliénant , nous ne cautionnons pas une démarche qui voudrait nous aliéner un peu plus en réclamant des droits , pragmatique nous soutenons les individus qui réclame un droit à vivre, leur permettant un droit à la lutte dans un système capitaliste.

Nous ne croyons pas à la justice de ce pays mais respectons la volonté de lutte de tout individu désirant une société libertaire.

Soutien au compagnon

La CNT-AIT 34