Un Autre Futur septembre 2013

Dimanche 8 septembre 2013, par cnt // Un autre Futur

 OUI A LA REFORME DES RETRAITES ...si elles sont alignées sur le régime des députés !

Puisqu’il faut, paraît-il, réformer les retraites, alors allons-y carrément. Notre projet de réforme est simple : que chacun ait droit à la même retraite que nos chers députés. En effet, si c’est bon pour eux, pourquoi cela ne serait-il pas bon pour nous ? (surtout que c’est nous qui payons avec nos impôts) En gros, le régime des députés, ça revient à 1 euro cotisé pour… 6 euros récupérés (régime très spécial, comme on le voit).

Pour les députés cela fonctionne par tranches de cinq ans. Nous proposons donc que la réforme aligne tout le monde sur le même tarif et la même durée de cotisation, donc qu’après un « mandat » de 5 ans (soit 5 ans de cotisation) la retraite de tous les salariés soit de 1553 euros par mois, après 2 mandats (10 ans de cotisations) 3096 euros, 3 mandats (15 ans) 4644 euros… Nous serons raisonnables, et comme pour les députés qui arrivent à 4 mandats ou plus (20 ans de cotisations) nous proposons le même plafonnement que le leur : 6192 euros par mois.

25%

c’est la croissance de la fortune des 500 plus riches personnes de France … en un an. Quand on vous dit que la crise c’est pas pour tout le monde !

 Retraites : pour une réforme des pensions par le haut … et pas par le bas comme d’habitude.

Il faut changer de logique et, au lieu de se désolidariser du voisin ou de la génération précédente, il faut au contraire se serrer les coudes afin de faire valoir nos droits légitimes.

Ceux qui disent qu’il y a plus de retraités qu’il n’y en avait il y a quelques années et que donc ça devient insupportable pour les actifs mentent par omission. En effet, si le début de la phrase est vrai, la fin est fausse_ : grâce aux augmentations de productivité, un actif d’aujourd’hui produit 5 ou 10 fois plus qu’il y a quelques années. Ce ne sont donc pas les retraités qui plombent le budget, ce sont les profiteurs (patrons et autres traders) qui détournent le profit du travail de tous pour leur seul bénéfice.

 Retraites : « partenaires sociaux » aux abonnés absents

Il est logique et légitime de revendiquer une amélioration pour tous de la retraite, pourtant ce n’est pas la position que les « _partenaires_ » sociaux défendent dans les faits. Il est vrai qu’on ne les a pas beaucoup entendus. Pourtant la réforme des retraites de Hollande est pire que celle de Sarkozy. Elle va continuer le travail de la droite.

A titre d’exemple, analysons le slogan de « _Solidaires_ », un syndicat institutionnel et subventionné par... Hollande_ : « _Retraites : pas un trimestre de plus, pas un euro de moins !_ ». Avec ça, on reste sur la défensive face aux attaques. Ça manque cruellement d’ambition. La stratégie proposée encore plus_ : « _L’union syndicale a proposé une action nationale interprofessionnelle dès le début septembre, inscrite dans la construction d’un mouvement d’ampleur._ »… exactement comme la dernière fois… et cela aura donc le même succès que la dernière fois. Lamentable.

PS_ : pour l’anecdote il y a une manif unitaro-flonflon le 10 septembre... mais chut, il ne faudrait pas trop que ça se sache.