Un Autre Futur novembre 2011

Mardi 18 octobre 2011, par cnt // Un autre Futur

+

 Ils nous préparent une bonne guerre

Il existe plusieurs solutions pour en finir avec une crise financière comme celle que nous connaissons actuellement. Pour les riches du monde, la solution c’est de continuer la guerre sociale (c’est-à-dire, écraser les pauvres, les faire et favoriser les riches). En quelque sorte, ils essaye de recoller les morceaux en improvisant des solutions diverses à la va vite, en faisant semblant de tenter de reformer le système… et ça dure depuis 2008 et rien ne change. Les banques vont encore être financées avec l’argent public,… par ceux-là même qui nous bassinent avec la doctrine libérale du sacro-saint libre échange.

La deuxième solution est celle proposée par Jean-Luc Mélénchon le candidat du Front de gauche. Il prétend encadrer le capitalisme et lui donner un visage social en taxant fortement les riches, en régulant fortement le marché et en contrôlant les échanges avec les autres pays. Pour lui il faut favoriser le coté social, augmenter les bas salaires, agir pour l’éducation... Évidemment son programme est de la pure démagogie et vous pouvez être sûr qu’il ne fera jamais ce qu’il promet. Son projet sonne comme sorti d’un grenier tellement il est décalé avec le réalité actuelle. Ce nouveau petit père des peuples veut remettre au goût du jour la mauvaise plaisanterie du capitalisme d’état qu’on appelait communisme.

Comme il est évident que le capitalisme va de crise en crise et que les politiciens sont incapables de résoudre quoi que ce soit, il faut bien qu’ils trouvent des solutions plus « efficaces ». Récemment nos politiques, qui ne sont jamais en reste quand il s’agit de monter les gens les uns contre les autres pour mieux régner, ont commencé à évoquer discrètement l’éventualité d’une guerre prochaine. Comme pour préparer les esprits, comme pour anticiper une crise de la dette impossible à endiguer tant qu’on reste dans le même système économique et politique. On sait qu’ils s’escriment depuis longtemps à nous construire un ennemi sur mesure en la personne du terroriste et cela à grand coup de discours sur un soi-disant choc des cultures et des civilisations.

C’est dans ce contexte qu’est apparu le projet de l’UMP qui porte le doux nom de « serment d’allégeance aux armes ».Projet qui voudrait obliger tout les jeunes à prêter serment aux armes de la France dès leur majorité et de promettre de défendre leur « patrie » devant toute « menace extérieure ». Nous ne pouvons que trembler de l’arrière-pensée de nos dirigeants, une arrière pensée criminelle !

Heureusement un mouvement est en train de proposer une autre solution. Ce mouvement populaire est basé sur une organisation horizontale et autonome par rapport aux partis et syndicats. Les assemblées populaires qui partout se soulèvent contre l’ordre établi le capitalisme, par essence sauvage et inhumain, et se battent pour une société ou les valeurs de solidarité et d’entraide remplaceront la cupidité et l’égoïsme.