Un autre Futur Juin 2011

Un printemps d’Assemblées Populaires

Lundi 13 juin 2011, par cnt // Un autre Futur

 Un peut partout en France

Agenda du 25 mai

PERPIGNAN : Campement permanent Place République
LILLE : 12h, Place de la République
LYON : Campement permanent Place Bellecour
STRASBOURG : Campement permanent Place République
BAYONNE : 18h, Place de la Mairie + campement
CLERMONT-FERRAND : 14h, Place de Jaude
GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
MONTLUçON : 14h, Place Piquand
MONTPELLIER : 18h à l’esplanade
NANCY : 19h30, Place Maginot,
NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
PARIS : 19h à la Bastille
RENNES : 19h, Place de la Mairie
TOULOUSE : 11h Accueil/Ateliers, 19h Assemblée populaire Place du Capitole (campement prévu du 27 au 29 mai et + suivant le nombre)
TOURS : 19h, Place Jean Jaurès

Montauban
27 mai

Vendredi 27 mai a eu lieu notre premiere assemblèe populaire place national a montauban , 12 personnes etais reunis prenons la place . deuxieme assemblèe populaire place des fontaines- a montauban mercredi 1 juin a 19h. (par la suite, l’assemblée regroupera jusqu’à une cinquantaine de personnes).

Nice
28 mai

Je rentre à l’instant du "rassemblement de solidarité … Ce rassemblement, à son plus fort moment, a rassemblé une bonne centaine de personne et bonne nouvelle : il a spontanément évolué en assemblée populaire, au point que deux cars de CRS sont venu squatté l’autre côté de la place Garibaldi. Les policiers sont restés à l’observation environ une heure et ont envoyé deux "représentants" pour savoir de quoi il retournait.

… A Nice, une fois les participants rassemblés, une prise de parole spontanée s’est instaurée. Une quinzaine d’orateurs. Dans la foulée, il a été décidé de passer à l’action ici et maintenant… Au moins trois ateliers/tables rondes se sont développés dans la même spontanéité, autour de 12 à 15 personnes chacun : thèmes de réflexion/travail/propositions ; communication : quels moyens et comment ? quels visuels ? méthodes alternative, etc. Et faire passer le message du mouvement non-violent et n’appartenant à aucun mouvement politique, syndical ou autre institutionnel ; connexions entre la "mise en mouvement" naissante en France avec les soulèvements en l’Espagne en particulier et des autres pays (Grèce, Portugal, Magreb, Island...)...

Paris
28 mai

Les forces de l’ordre ont démonté, vers 21h30 les tentes installées sur la place et fait descendre les manifestants qui s’ étaient juchés sur les marches de l’opéra Bastille.

Les policiers ont tenté également d’encercler les groupes de protestataires pour les évacuer de la place de la Bastille, selon l’AFP. Une évacuation qui s’est faite sans violence, sous les huées des manifestants.

Les "indignés" français s’étaient rassemblés place de la Bastille dès 14h, dimanche après-midi.

Selon les organisateurs, près de 3 000 personnes ont répondu à l’appel du Collectif des Indignés au cours de la journée.

Les "indignés" de la place de la Bastille protestent contre "le chômage, la précarité et la corruption", ainsi que contre les "dérives de la démocratie".

Des slogans comme "Paris debout, soulève-toi", "Démocratie réelle maintenant" ou encore "Mai 1968 demandait l’impossible, mai 2011 réalisera l’impossible" étaient inscrits sur de nombreuses banderoles.Des manifestations similaires se sont déroulées, dimanche, dans plusieurs villes de Province, notamment à Toulouse, Bayonne ou encore Lyon.