POUR LA DECHEANCE DU PATRONAT ET DE L’ETAT

Jeudi 14 octobre 2010, par cnt // Mouvement social 2010

Casse du système des retraites, casse de La Poste, casse de l’hôpital public et de la sécurité sociale, diminution du nombre d’enseignants, chômage de masse, augmentation du travail précaire, renforcement des contrôles, restriction des libertés publiques, suicides et maladies professionnelles, pathologies et cancers liés aux diverses pollutions, attaques racistes, mépris pour la jeunesse... La liste des attaques ne cesse de s’allonger. L’Etat et les patrons sont complices dans cette œuvre de destruction.

Ils nous imposent un seul cadre : celui de la comptabilité. Ce n’est pas pour rien, car résumer les problèmes sociaux à de la comptabilité, faire passer les êtres humains après la recherche du profit, c’est rester sur un seul terrain  : le leur !

Aujourd’hui comme hier, il faut sortir de ce discours comptable.

Pour se défendre, il faut lutter contre ces deux ennemis.

Nous n’avons pas besoin de l’Etat  ! Nous n’avons pas besoin des patrons pour produire et subvenir à nos besoins ! Leurs intérêts ne sont pas les nôtres ! Qu’ils s’en aillent tous ! Réclamons la déchéance du Patronat et de l’Etat !

Pour qu’ils s’en aillent tous !
Pour réclamer la déchéance du
Patronat et de l’Etat !
Organisons-nous

CNT-AIT Toulouse
7 rue St Rémésy, 31000