ANARCHOSYNDICALISME !

Le journal de la CNT-AIT Midi-Pyrénées change de titre

Lundi 9 juillet 2007, par cnt // Réflexion sur l’Anarchosyndicalisme

Le "Combat Syndicaliste" change de titre pour devenir : "Anarchosyndicalisme !". Au-delà d’une simple modification sémantique, il s’agit d’une clarification des positions que nous défendons et des idéaux qui nous animent. C’est une façon de nous démarquer des syndicats institutionnels, collaborateurs et partenaires du pouvoir, et de réaffirmer les valeurs qui sont les nôtres.

Car le syndicalisme traditionnel n’est plus révolutionnaire depuis longtemps. Il s’enorgueillit d’ailleurs de ne pas défendre de positions globales, comme si la sphère du travail pouvait être totalement déconnectée des autres activités sociales. Qu’est-ce que le syndicalisme aujourd’hui, sinon un instrument du pouvoir et une soupape de sécurité qui empêche la société capitaliste d’imploser quand les tensions sociales deviennent trop fortes ? Les appareils syndicaux tuent dans l’œuf toute contestation autonome et livrent aux forces de l’ordre les prolétaires qui s’insurgent. Assis à la table des négociations, ils conservent leurs avantages et leurs places, au chaud.

"Anarchosyndicalisme !", tout au contraire, s’inscrira dans le refus de ce monde de classe et d’exploitation, hiérarchisé, fliqué, marchandisé. Révolutionnaire, il poursuivra le projet de briser ce vieux système et de bâtir une société nouvelle, sans classe, auto-administrée et émancipatrice, non autoritaire et sans hiérarchie, fraternelle et respectueuse de la liberté de chacun.

"Anarchosyndicalisme !" encouragera l’indispensable résistance populaire. Il place d’ailleurs ses premiers numéros sous son égide, parce que, dans ce temps de dépression, de désenchantement, de repli des individus sur eux-mêmes ; la résistance est la première étape de la libération.

"Anarchosyndicalisme !" soutiendra et participera aux luttes autonomes, à tous les combats contre l’autorité, l’arbitraire, l’oppression et la destruction de la planète. Il le fera dans la transversalité, car les problèmes rencontrés sur le lieu de travail, ceux rencontrés dans la vie de tous les jours, ont les mêmes causes : l’exploitation de l’immense majorité de la population par une poignée de nantis.

"Anarchosyndicalisme !" sera vivant et dynamique. Dans un monde en perpétuelle évolution, il cherchera toujours à rester cohérent avec ses principes et ses finalités. Aujourd’hui, c’est à la totale réappropriation de la vie, individuelle et collective, de chacun qu’il faut œuvrer. Un tel combat ne doit pas être dévoyé. C’est pourquoi il exige d’abord de l’intégrité, c’est-à-dire le refus de toute alliance ou compromission avec les partis politiques quels qu’ils soient, les syndicats réformistes et tous ceux qui, de façon avouée ou occulte, ne travaillent qu’à la conservation de ce vieux monde.

"Anarchosyndicalisme !" sera à la recherche de solutions collectives aux problèmes et réaffirmera l’importance du lien social et de la lutte solidaire directe entre exploités.

A toutes les époques et sous toutes les latitudes, il a toujours été, il sera toujours des moments dans l’Histoire où tout bascule. Où la population quitte son rôle passif pour passer à l’action. Une autre vie, une autre société deviennent alors possibles. C’est à l’apparition, à l’épanouissement de cette rupture historique qu’"Anarchosyndicalisme !" travaillera. C’est dans cette perspective qu’avec vous, avec tous ceux qui s’y reconnaîtront, ensemble, "Anarchosyndicalisme !" appelle dès aujourd’hui à construire et à lutter.

voir ce nouveau numéro