Courrier d’un lecteur

Les élections

Françaises, Français, Européennes, Européens, Citoyennes, Citoyens, Madame, Monsieur, et surtout ... ÉLECTRICES, ÉLECTEURS !
Vous serez très prochainement appelés à voter pour élire votre Maire et son équipe municipale. Ne vous faites pas de souci : c’est facile. Allez dans un bureau de vote. Déposez un bulletin dans une urne. C’est tout ! Ensuite, rentrez chez vous. Dormez tranquillement. Ne posez pas de question.

Surtout ne vous occupez plus de rien. On vous réveillera pour la prochaine fois. En attendant, vous pouvez retourner travailler. FAITES NOUS CONFIANCE ! Nous sommes honnêtes, la preuve : Publicité Françaises, Français, Européennes, Européens, Citoyennes, Citoyens, Madame, Monsieur, et surtout ...

ÉLECTRICES, ÉLECTEURS ! Vous serez très prochainement appelés à voter pour élire votre Maire et son équipe municipale. Ne vous faites pas de souci : c’est facile. Allez dans un bureau de vote. Déposez un bulletin dans une urne. C’est tout ! Ensuite, rentrez chez vous. Dormez tranquillement. Ne posez pas de question. Surtout ne vous occupez plus de rien. On vous réveillera la prochaine fois.

FAITES NOUS CONFIANCE ! Nous sommes honnêtes, la preuve : — quelques-uns d’entre nous ne sont pas encore allés en prison, — quand l’un d’entre nous y va, il n’y reste jamais très longtemps, — s’il risque gros, on se vote une petite loi d’amnistie ou les copains payent une caution. Nous nous sommes occupés des jeunes...

Dans tous les quartiers, tous ensemble (droite, gauche, centre, extrême gauche), nous leur avons :

  • créé des emplois : des centaines de postes de flic, îlotiers, etc. ...
  • construit ou rénové des espaces sociaux et culturels : des commissariats flambants neufs. Nous ne nous arrêterons pas en si bon chemin : s’il le faut, nous agrandirons le centre de rétention. De plus, nous savons que vous aimez les nouvelles technologies et la télé, nous voulons vivre avec notre temps, nous prévoyons d’installer un peu partout de jolies caméras de vidéosurveillance, le plaisir de se savoir filmé.e, un peu comme si on était une star de télé-réalité...

Maintenant, nous commençons à nous occuper des vieux. Leur durée de vie s’allonge inutilement. Des ouvriers, de simples salariés arrivent désormais facilement à 80, voire 90 ans. C’est un scandale. Nous ne les laisserons pas souffrir inutilement : — pour leur éviter indigestions et soucis financiers, nous rognons les retraites, — pour qu’ils ne se trompent plus de gélules, nous rationnons les dépenses de santé, — pour qu’ils ne restent pas à fainéanter au lit, nous allons supprimer les soins infirmiers à domicile.

Enfin, pour régler définitivement le problème, nous préparons la privatisation des retraites et de la sécurité sociale. Nous avons fait nos preuves dans la santé publique... Avec le sang contaminé, plus de la moitié des hémophiles français sont morts : nous avons solutionné d’un coup la moitié du problème de l’hémophilie. Nous vous promettons d’être tout aussi efficaces avec la vache folle. Nous avons d’ailleurs déjà commencé. Et le coronavirus sera notre apothéose.

Et dans le domaine économique et social, n’écoutez pas les râleurs qui prétendent que le travail aliène mais qu’il existe du chômage ; que la flexibilité et la précarité s’étendent, que la pauvreté explose. L’exploitation - comme l’esclavage - fait partie du passé. Nous sommes sociaux et efficaces :

  • Nous avons inventé les 0 heures payées (*) 20, 30, 50 000 Euros par mois et plus,
  • Nous avons trouvé du travail à nos femmes, nos enfants, nos cousins, nos amis
  • Nous ne vous avons pas fait travailler pour rien : jamais vos patrons n’ont été aussi riches.

Nous ne sommes pas racistes. La preuve, nous fréquentons des étrangers :

  • nous avons des comptes en banque clandestins en Suisse, à Monaco, aux Bahamas ou à Singapour ...
  • Nous partons en vacances à l’île Maurice, en Thaïlande ou dans nos villas Pamplemousse.
  • Nous avons de bons amis, bien placés, dans certaines dictatures militaires en Afrique... Et nous les accueillons quand le peuple les chasse du pouvoir.

Alors, ne vous laissez pas détourner de votre devoir citoyen par les calomnies d’une poignée d’anarcho-syndicalistes. Faites ce qu’on vous dit.

Votez, c’est tout ce qu’on vous demande.

VOTEZ, MÊME POUR N’IMPORTE QUI. DE TOUTES FAÇONS, ON S’ARRANGERA
TOUJOURS ENTRE NOUS. COMME D’HABITUDE.

Comité des Citoyens Pour la Protection des Politicards.