Guet-apens

Comme il était prévisible, cf notre com du 28/11/2019, un des buts inavoués du
cirque actuel était de liquider le mouvement GJ dans ce qu’il contenait de dangereux pour le pouvoir et d’en remettre les dépouilles aux seuls « vrais révolutionnaires » que sont les gauchistes qui savent alterner défroque post-moderne et chasuble syndicale.

À Toulouse, ceux-ci se sont vite approprié la page facebook des GJ toulousains (50000 personnes la suivent). Si ils ont avancé assez prudemment jusqu’à maintenant, aujourd’hui ils se lâchent, au lieu de poser clairement et honnêtement la question de savoir s’il faut rejoindre les syndicats (parce qu’ils craignent évidemment une réponse négative) voici ce qu’ils font :

Ils appellent ce samedi à un rassemblement des GJ place du Capitole à 10 heures
(NDR : cette brève date du début du mois de décembre). Sur cette place se tient
actuellement le marché de Noël et il ne faut pas être le général Giap (un grand stratège) pour comprendre que l’heure et le lieu rendent ce truc improbable, on
voudrait crever les gens qu’on ferait pas pire !

Mieux, alors que depuis un an le rassemblement GJ se tient tous les samedis à Jean
Jaurès à 14 heures, l’appel traditionnel a disparu de ce site des GJ pour faire place à...
plus rien ?!!! Plus rien sauf un rancart qui circule à St Sernin à 13 heures soit tout
proche du lieu de RDV donné par les syndicats à savoir Arnaud Bernard à 14 heures...
Autre fait troublant, une rubrique "GJ and co" figurait en bonne place sur le site
IAATA. Cette rubrique où figurait le RDV du 7 décembre pour Jean Jaurès à 14
heures semble avoir disparu ce jour pour laisser place à celle d’une grève générale
fantasmée par nos totos en perte d’autonomie.

Bref, on a beau voir venir la pourriture ce n’est pas pour autant qu’on s’habitue à son
odeur...