CHARLIE HEBDO : APRES LA TUERIE

Samedi 10 janvier 2015, par cnt // Divers

Le massacre qui vient d’avoir lieu ce 7 Janvier à Paris est d’une extrême gravité. Il importe pour nous tous non seulement d’en déplorer les effets mais surtout d’en dénoncer les causes.

D’une part, une "crise économique" persistante qui frappe la population et dont profitent les capitalistes avec la complicité d’une classe politique corrompue.

D’autre part, la diffusion massive d’une idéologie obscurantiste qui nie la lutte des classes et qui favorise volontairement la montée de communautarismes religieux.

La tuerie à laquelle nous venons d’assister n’est qu’un des résultats dramatiques de cette situation qui a permis aux religions de redevenir un fait sociétal soit disant respectable.

Pourtant, toutes les religions sont porteuses d’actes fanatiques et criminels, Voltaire l’écrivait déjà : "Ceux qui font croire des absurdités peuvent vous faire commettre des atrocités."

L’émancipation des exploités ne sera jamais l’œuvre de partis politiques ou de religions, mais au contraire celle de leur lutte solidaire et autonome contre l’État, le capitalisme et toutes les religions.

CNT-AIT TOULOUSE. 07 Janvier 2015