Communiqué concernant la journée du 22 novembre

Jeudi 20 novembre 2014, par cnt // Sivens

Il a fallu attendre un mois pour que les organisations syndicales et politiques de gauche appellent à un rassemblement contre les violences policières et le meurtre de Rémi F.

Ensuite, non content d’être en retard sur les événements, ils sont aussi à coté de la plaque, en effet alors qu’une manif était prévue de longue date dans l’après midi du 22 novembre par l’ensemble du mouvement, ils appellent à une manif le matin du même jour.

Leur objectif est clairement de casser une dynamique en divisant les participants. Cette manœuvre de division est d’autant plus honteuse et scandaleuse qu’ils affirment dans leur communiqué que eux seront pacifiques, ce qui laisse entendre que ceux qui ont manifesté et manifesterons en dehors de leurs rangs ne le sont pas.

Prétendant manifester contre les violences et les provocations policières et désignant tous ceux qui jusqu’ici se sont mobilisés sans eux ils finissent par cautionner en réalité le discours manipulateur, répressif et criminel de l’état.
La CNT-AIT reste solidaire du mouvement auto-organisé !

CNT-AIT Toulouse le 18 novembre.