SANS DENTS : François HOLLANDE A BIEN RAISON !

Dimanche 5 octobre 2014, par cnt // Divers

François Hollande a bien raison  : oui, nous sommes des sans-dents. Pas seulement parce que beaucoup d’entre nous n’ont pas les moyens de s’offrir des soins dentaires et que les plus pauvres se retrouvent avec des chicots et finalement sans aucune dent.  Bien sûr, sur ce point, Hollande a raison. Mais, ça c’est un constat facile  ; même Marine peut le faire.

Non, là ou François montre sa finesse d’analyse, c’est au plan figuré, au plan symbolique  : la classe ouvrière n’a plus de dents. Elle ne peut plus mordre. Les profiteurs n’ont plus à la craindre. Et ça, c’est une vérité profonde.

Que quelques militants se soient fait arracher les dents par le Pouvoir, on le sait. Que d’autres les aient eu limées par l’usure, du fait de leur longue résistance, on en connaît aussi. Mais le plus triste, c’est que la majorité des travailleurs les a volontairement remisées, en se soumettant aux partis politiques, aux syndicats ; aux autorités.

Or, les dents sociales, c’est comme la liberté : elles s’usent dès que l’on ne s’en sert pas. Et maintenant, nous sommes sans-dents. Mais les dents sociales, ça repousse. Il faut tout d’abord se remettre à mordiller. Après, on peut croquer, franchement.