Révolution sociale

Dimanche 8 juin 2014, par cnt // Un autre Futur

 1er Mai 2014 à Béziers.

Cette année et pour changer de nos habitudes, nous étions à Béziers à coté de la Bourse du Travail que s’est approprié la CGT du coin.
C’est pour soutenir la nouvelle « Initiative CNT-AIT Hérault » créée depuis deux mois, que sont venus des compagnons-gnes de Toulouse, Perpignan, Lodève et de la région bittéroise mais aussi pour fêter l’avènement de Ménard 1er à la tête de cette ville de Béziers.

Nous étions une vingtaine de militants et sympathisants, plus d’autres soit une petite troupe sympathique et gaie autour de la table de presse ou trônaient « Anarchosyndicalisme » et le premier numéro du journal de la CNT-AIT Méditerranée : « Révolution Sociale ».

Ça déparait avec le maigre cortège Cégétisto-FSUbuesque (environ 2 ou 300 personnes ?) qui a défilé tristement devant notre table de presse et dont la sono à fond n’a pas pu faire taire nos sympathiques allusions aux dernières élections présidentielles et municipales ! La banderole de la CNT-AIT annonçait d’ailleurs la couleur « Ils ont voté, et puis après ? » Référence bien sur à la chanson de Léo Ferré et à nos affiches « les élections passent, les problèmes restent » collées aux alentours de Béziers avant les municipales par les compagnes-gnons du coin.

Cette table de presse a été suivi d’un pique-nique convivial … devant le théâtre de Béziers, là ou la police fait la chasse aux SDF et jeunes qui ont le malheur de se regrouper dans ce lieu des Allées Paul Riquet ! Arrêté municipal oblige, ces gens sont systématiquement délogés, contrôlés et virés dans le meilleur des cas ! Idem pour les mineurs (moins de 13 ans ) qui subissent une interdiction de rester dehors après 22 heures, et ce toujours par arrêté municipal !

Bref, avec ce pique-nique, non seulement nous nous sommes régalés, mais en plus,cela a été l’occasion de discuter avec ces gens dans la précarité et de leur montrer qu’ensemble, en nombre, on est plus forts ! La police n’a fait que tourner autour de notre banderole, de nouveau déployée et n’a pas osé intervenir, au grand regret de certains qui se moquaient d’eux !
Donc une belle journée de lutte et de solidarité active qui laisse promettre des lendemains plus gais sur Béziers !

Ce mois de Mai s’est poursuivi par un concert antifa de soutien le 17 Mai 2014 , organisé par des jeunes présents à cette journée du 1 Mai et une exposition de photos intitulée « Vivre l’Utopie » s’est déroulée du 13 au 16 Mai , celle ci était organisée par les compagnes-gnons de la CNT-AIT de Béziers.

Un peu d’animation donc, autre que les ratonnades que promet ce Ménard 1er qui a eu la bonne idée de prendre dans son cabinet (le mot est bien trouvé !) deux membres (ou ex-) de partis Identitaires, qui sont des copies encore plus fascisantes que le FN, déjà peu reluisant !

Un peu de rouge et noir dans ce Béziers dirigé par des fachos n’a pas fait de mal en ce 1er Mai 2014 !!

CNT-AIT Méditerranée.