Communiqué

Mercredi 20 novembre 2013, par cnt // Actualité

Le 27 novembre 2013, l’assemblée nationale débutera l’examen de la loi sur
la prostitution instaurant la pénalisation des clients. Tout à son
habitude de taper sur toutes les catégories de la population qui ne
correspondent pas à ses représentations morales, le pouvoir attaque les
prostituées après s’en être pris aux roms. Car cette loi démontre de la
part du gouvernement et de la classe politique une ignorance du problème
qui met en danger les prostituées elles-mêmes. En effet celles-ci n’auront
toujours aucun droit et verront leurs conditions de vie se dégrader
(précarité, clandestinité...)

Aujourd’hui, pour obtenir des droits pour se défendre, les prostituées
s’auto-organisent et manifestent pour faire entendre leur voix qui n’a pas
été écouté dans cette affaire.

Contre l’ordre moral, pour les mêmes droits pour tous, la CNT-AIT de
Toulouse se solidarise avec la manifestation du 27 novembre 2013 à
Toulouse.