Appel à soutien pour les travaileurs de natais licenciés

Samedi 8 décembre 2012, par cnt // Agroalimentaire

jeudi 13 décembre 2012.
Ce jour-là, des travailleurs licenciés par une entreprise, Nataïs, passent en procès pour diffamation car ils se sont exprimés sur leurs conditions de travail dans un blog.

1. Qu’est-ce que Nataïs ?

Nataïs est le premier producteur de pop-corn micro-ondable en Europe. Les conditions de travail sont très dures et dangereuses, avec 80% d’intérimaires, des températures très élevées, des contraventions graves au Code du Travail, et surtout l’utilisation de produits dangereux sans protection.

2. La lutte que nous menons :

La CNT-AIT s’est engagée depuis plusieurs mois dans la lutte contre ce patron exploiteur, pour la liberté d’expression des travailleurs, la reconnaissance de leurs droits sociaux et leur protection au travail contre le poison utilisé sans masque. Une manifestation et un tractage ont en particulier eu lieu cet été sur le Tour de France en juillet 2012. Tractages, affichages, articles et prises à partie du patron se poursuivent depuis des mois

3. Que demandons-nous ?

Nous pensons que le jour du procès est propice à une pression internationale de l’AIT contre Nataïs. Cette pression pourrait se faire sous les formes suivantes :

Envoi par fax de l’affiche jointe
Envoi du texte suivant par email :

Annexe 1 : modèle d’email à envoyer

le 13/12/12

Exigeons l’abandon des poursuites contre les travailleurs de Nataïs empêchés de s’exprimer. La justice bourgeoise ne musellera pas les travailleurs bafoués dans leurs droits.

Ces droits sont la stabilité de l’emploi, la sécurité au travail, l’information sur les produits auxquels ils sont exposés ainsi que l’application de la Convention Collective de la branche dans laquelle ils travaillent..

Nous resterons vigilants à ce que ces droits soient enfin respectés.

fax : + 33 (0) 5 62 62 01 86

mail :

  • info@popcorn.fr
  • client@popcorn.fr
  • agro@popcorn.fr
  • recrutement@popcorn.fr

En vous remerciant de votre soutien
Salutations anarchosyndicalistes

SIA32/CNT-AIT & UL CNT-AIT Toulouse