Un Autre Futur septembre 2012

Lundi 17 septembre 2012, par cnt // Un autre Futur

+

 Sanofi

Sanofi, groupe pharmaceutique ultra-prospère, a réalisé 8,8 milliards d’euros de bénéfice en 2011. Pourtant, malgré ces résultats, la direction du groupe envisage d’arrêter sa recherche en France, en particulier à Toulouse. 800 postes de travail seront supprimés sur le site toulousain et 200 à Montpellier. Pourtant, Sanofi a reçu 130 millions d’euros de financements publics et envisage sans complexe de récupérer les résultats de la recherche publique. Et, en une année, les dividendes versés aux actionnaires représentent l’équivalent du fonctionnement du site de Toulouse pendant… 40 ans.

 L’individu libre

Une société faite d’individus similaires ou pensant la même chose serait immobile et stérile.

Les progrès ne pourraient plus se réaliser. Notons ici que si les individus sont différents, rien ne justifie une différence économique, des inégalités de salaires. Nous possédons tous des savoirs différents et complémentaires. Les individus sont uniques, tous différents les uns des autres, du fait de leur patrimoine génétique d’une part et du fait des expériences qu’ils réalisent au cours de leur vie d’autre part.

Ainsi même des vrais jumeaux se construiront individuellement, en fonction des rencontres qu’ils effectueront, des choix qu’ils feront, ils se trouveront être au final différents de leur frère ou leur sœur. C’est de nos différences que nous nous enrichissons. C’est par la confrontation et l’échange que nous pouvons progresser, nous développer nous-mêmes et faire progresser l’ensemble de la société. L’anarchiste se refuse à toute sorte de conformisme, de soumission à une autorité sociale quelle qu’elle soit. Il ne se connaît aucune patrie, aucune religion et ne cherche pas à se fondre dans un groupe donné en adoptant telle ou telle mode vestimentaire ou en écoutant tel ou tel style de musique. Il se détermine en fonction de ses choix propres, de sa réflexion. Il choisit librement ce qui lui semble bon et sa façon de le faire.

Le droit à la liberté, le respect des différences, contre l’uniformisation des pensées, voilà notre richesse, voilà notre force.