Logement un droit bafoué en permanence

Mercredi 14 mars 2012, par cnt // Squatt/Logement

 Habitat Toulouse : Voisins Organisons-nous !

Habitat n’est pas qu’un office parisien.
C’est un bailleur national,
qui a des antennes sur tout le territoire.
En tant que locataire d’Habitat
Toulouse, les faits survenus chez
Habitat Paris font écho à ma vie quotidienne…
Le samedi 18 février dernier,
nous nous sommes retrouvés à plusieurs
habitantes des HLM de l’avenue
Jean Moulin autour d’un café pour
commencer à discuter de nos problèmes
 : notre ascenseur aussi est toujours
en panne… et c’est pour nous un problème
majeur. Plusieurs personnes présentes
se sont plaintes d’y être restées
enfermées plusieurs heures en attendant
qu’on vienne les libérer. Ceci en
plus du fait qu’il est toujours bloqué au
6e étage. Il y a du mieux, a fait
remarquer une des participantes, car,
avant, il était systématiquement bloqué
au 8e. L’entreprise chargée de la
maintenance est intervenue.
Maintenant il se bloque donc au 6e.
Avec un peu de chance après la prochaine
intervention, il se bloquera au
4e, ce qui fera que tout le monde
sera à égalité, car il y aura le même
nombre d’étages au-dessus et au-dessous…
Il faut souligner que cet ascenseur
est bruyant et qu’il touche les
parois quand il se déplace, provoquant
chez nous un fort sentiment d’insécurité.
Habitat Toulouse va il attendre qu’il
y ait un accident comme dans l’immeuble
d’Habitat Paris pour le changer ?
Faudra-t-il des morts pour qu’ils se
bougent ? Des ouvriers de l’entreprise
chargée de la maintenance nous ont dit
que ces ascenseurs sont en fin de vie et
qu’il est urgent de les changer… Le
sentiment d’insécurité est encore plus
grand quand on en vient au problème
des balcons. Les structures métalliques
qui les soutiennent sont en train de
rouiller, si elles se cassent, les balcons
risquent de s’ouvrir en deux. Habitat a
lancé des travaux, en indiquant que ça
coûtaient 7 000 euros (par balcon ?
pour l’immeuble ? pour la cité ?) et qu’il
ne s’agissait que de donner un petit
coup de peinture pour que tout rentre
dans l’ordre... Dans ce cas, nous constatons
que nous n’avons pas la même
notion de ce qu’est la peinture : les travaux
réalisés ont consisté à souder des
barres entre les montant des balcons.
Ce qui confirme qu’il y a un risque
majeur. Nous ne pouvons que vous
conseiller de ne pas y laisser les enfants
jouer ou vos animaux de compagnie y
prendre l’air. Évitez aussi de vous y
aventurer, car les travaux réalisés,
comme d’habitude, ressemblent à du
bricolage. On a parlé ensuite des nouveaux
chauffes eau installés par
Habitat qui ne fonctionnent vraiment
pas bien. Ce 18 février, il a aussi été
évoqué le fait qu’il serait demandé aux
ouvriers qui viennent faire des travaux
chez nous de dire si nos appartement
sont propres… Nous ne pouvons que
craindre que des fichiers soient réalisés
sur nous comme chez Habitat Paris.

C’était la première fois depuis plusieurs
années que des habitantes se
rencontraient pour discuter ensemble
des problèmes de l’immeuble… mais
ce n’est pas la dernière. Rendez-vous a
déjà été pris.

R.