COMMUNIQUE / POUR LA DECHEANCE DU PATRONNAT ET DE L’ETAT

Jeudi 26 août 2010, par cnt // Agenda du syndicat de Toulouse

Casse du système des retraites, casse de La Poste, casse de l’hôpital public et de la sécurité sociale, diminution du nombre d’enseignants, chômage de masse, augmentation du travail précaire, renforcement des contrôles, restriction des libertés publiques, suicides et maladies professionnelles, pathologies et cancers liés aux diverses pollutions, attaques racistes...

La liste des attaques ne cesse de s’allonger. Si nous persistons à nous battre contre chacune d’elles, l’une après l’autre et chacun dans son coin, nous serons vaincus. C’est dans ces combats, certes justifiés mais parcellaires, que nous avons laissé beaucoup de nos forces dans les années passées. Le poids de cette "routine de lutte" avec au bout, dans le meilleur des cas, la seule perspective de ne pas trop reculer, en a découragé plus d’un.

L’état et les patrons sont complices dans cette œuvre de destruction. Aujourd’hui comme hier, le travailleur, pour se défendre, doit lutter contre ces deux ennemis. Nous n’avons pas besoin de l’Etat  ! Nous n’avons pas besoin des patrons pour produire et subvenir à nos besoins ! Leurs intérêts ne sont pas les nôtres ! Qu’ils s’en aillent tous ! Réclamons la déchéance du Patronat et de l’Etat !

Pour
qu’ils s’en aillent tous,
réclamer la déchéance du Patronat et de l’Etat,

Organisons-nous :

1re Réunion Publique, mercredi 1er septembre 2010,
2 rue St Jean à 20 h 30