Ecouter en ligne : la Discussion publique avec Mitchell Verter sur Ricardo Flores Magon et la révolution mexicaine

Lundi 5 juillet 2010, par cnt // Agenda du syndicat de Toulouse

Télécharger l’enregistrement de la conférence débat sur anarsonore :
Conférence et discussion publique organisée par la CNT-AIT Toulouse (MP3 - 103.4 Mo)

Discussion publique avec Mitchell Verter
sur Ricardo Flores Magon et la révolution mexicaine

Mercredi 7 Juillet 2010 à 20h30
2, rue St Jean - Métro Carmes - Toulouse

Organisée par la CNT-AIT Toulouse

Mitchell Verter a traduit, compilé et annoté avec Chaz Bufe la première
anthologie des écrits du révolutionnaire mexicain disponible en
anglais : Dreams Of Freedom : A Ricardo Flores Magon Reader, AK Press
(2005).

Le 7 janvier 1911, quelques mois après le début de la révolte contre Porfirio Díaz, et quelques mois avant qu’il ne sorte de prison, Ricardo Flores Magón a décrit sa conception du personnage révolutionnaire, le modèle de l’apôtre.

Flores Magón a écrit :

« Traversant les champs, parcourant les routes, entre épines et cailloux, la bouche asséchée par la soif dévorante, chemine le délégué révolutionnaire dans son entreprise de catéchisme, sous le soleil qui semble se venger de son audace en dardant sur lui ses aiguilles de feu ; mais le délégué ne s’arrête pas, il ne veut pas perdre une minute. De quelques baraques surgissent, pour le poursuivre, des chiens malingres aussi hostiles que les misérables habitants des baraques, qui rient stupidement au passage de l’apôtre annonciateur de la bonne nouvelle. »

Pourquoi Flores Magón a-t-il décrit le révolutionnaire comme étant un apôtre ? Qui est l’apôtre ? Pour répondre à ceci, nous devons d’abord répondre à deux autres questions : où existe l’apôtre ? Quelle est sa fonction ? À la première : l’apôtre n’existe ni ici ni là-bas, mais se trouve toujours entre les deux, en voyage constant d’un endroit à un autre. Et cette mission de voyage est une partie essentielle de sa fonction. L’apôtre est toujours en voyage parce qu’il est un messager et qu’il détient une bonne nouvelle très importante : il se déplace pour diffuser le message selon lequel nous ne devons jamais rester dans la misère dans laquelle nous nous trouvons. L’apôtre qui se déplace transporte le message du mouvement. Son mouvement physique peut mettre en œuvre un mouvement sociopolitique. Ses révolutions sur la terre peuvent déchaîner les révolutions du mental et de l’esprit.

Ce discours veut faire accéder à la réflexion sur le thème : quelle est la signification du mouvement physique ? Quels sont les liens entre la localité et la globalité ? Quelles sont les affinités entre l’indigénisme et l’internationalisme ? Comment le nationalisme interrompt-il cette affinité ? Et, le plus important, pour une personne comme moi, moi qui ne suis pas de là-bas, qui ne suis pas Mexicain et qui n’ai aucun parent mexicain ; moi qui parle très mal espagnol, pas de façon fluide, qui parle comme un émigrant ; pour moi, la question la plus importante est celle-ci : pourquoi les personnes traversent les frontières pour exprimer leur solidarité les unes envers les autres ?

Mitchell Verter
P.-S.

Mitchell Verter a traduit, compilé et annoté avec Chaz Bufe la première anthologie des écrits du révolutionnaire mexicain disponible en anglais : Dreams Of Freedom : A Ricardo Flores Magon Reader, AK Press (2005).

Télécharger l’enregistrement de la conférence débat sur anarsonore :
Conférence et discussion publique organisée par la CNT-AIT Toulouse (MP3 - 103.4 Mo)