RÉVOLTES POPULAIRES PARTOUT DANS LE MONDE

Vendredi 18 juillet 2008, par cnt // Général

Maghreb : Maroc (Boulman Dades, Sidi Ifni, Marrakech), Algérie (Oran, Gdyel, Chlef), Tunisie (Redeyef - Gafsa), Mauritanie. Égypte, Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Cameroun, Madagascar , Pakistan, Thaïlande, Philippines, Indonésie, Chine, Mongolie, Mexique, Haïti, Pérou, etc...

Partout dans le monde surgissent aujourd’hui des révoltes populaires.

Partout les gens subissent la même agression la même oppression et la même répression.

Partout certains ont compris et se révoltent car ils ne peuvent plus supporter l’insupportable.

Partout certains ont compris que cette agression n’est pas passagère mais qu’au contraire elle s’intensifie de jour en jour.

Partout certains ont compris qu’ils ne s’agit pas là de la punition d’un quelconque Dieu ou d’un quelconque Diable.

Partout certains ont compris que cette oppression est le résultat logique d’un système bien terrestre, d’un système qui opprime : un système qui nous humilie, qui nous ôte notre dignité, qui nous aliène, qui nous affame, qui nous assoiffe, qui nous soumet, qui nous exploite, qui nous divise et nous confronte les uns aux autres, qui saccage notre planète, qui a broyé notre passé notre présent, qui met en péril notre futur.

Partout certains ont compris que ce système c’est le système de la Domination et du Pouvoir.

Partout certains ont compris que ce système utilise comme outil l’argent et la propriété privée, c’est à dire le Capital, et qu’il porte un nom : Capitalisme.

Partout certains ont compris que le Capitalisme s’adapte parfaitement à tous les régimes politiques de type hiérarchisé : Parlementarisme, Impérialisme, Bolchévisme, Colonialisme, Monarchisme, Dictature, Religieux, etc...

Partout certains ont compris qu’il n’y a pas de fatalité ni de destin, que ce système n’est pas immuable, qu’il peut se détruire.

Partout certains ont compris et résistent.

Mais comment faire pour que ces « certains » deviennent un « beaucoup » ?

D’abord ils doivent se rencontrer, s’unir et s’organiser pour ensemble un jour être suffisamment forts pour renverser ce système de Pouvoir et de Domination, pour ensemble rejeter TOUS les systèmes de pouvoir et de domination, et construire un autre futur solidaire et libertaire.

Discutons-en et rencontrons nous lors de nos permanences, de nos tables de presse, de nos distributions de tracts. Etre forts pour être solidaires.

Etre solidaires pour être forts.

Bientôt à Montauban un débat sur la situation au Maghreb, en Afrique sub-saharienne et partout dans le monde.

Juillet 2008 CNT-AIT de Montauban et sa région( 82)

CNT AIT 10 passage de la Comédie 82000 Montauban

cnt.ait.region.montauban@no-log.org